Réserve de la Comtesse 2005

Réserve de la Comtesse 2005

Rouge

Vous avez apprécié ce vin, votre avis nous intéresse.

Cépage

Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot

Commentaires de dégustation

Une robe profonde, rubis intense aux reflets violets
Un nez complexe de fruits noirs et rouges : cassis, mures, cerises et framboises
Des notes boisées, de réglisse et de vanille
En bouche, un vin qui séduit par son volume et son intensité avec des tannins soyeux et fins
Une note finale longue et légèrement épicée

Présentation

L'Histoire du Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

Autrefois, le Médoc était décrit comme une région sauvage et solitaire, terre ingrate et hostile, envahie par les marais.
Le XVIIème siècle redessinera le paysage quand des hommes entreprenants créeront les grandes propriétés vinicoles du Médoc moderne. "Quarante parcelles bien graveleuses" à Saint Lambert près de Pauillac. Les archives rendent compte de la création du domaine par Pierre de Mazure de Rauzan, un grand nom de l'histoire des vins de Bordeaux. Son nom, le vignoble le trouvera un peu plus tard lorsque Thérèse, la fille du fondateur, le recevra en dot, en épousant Jacques de Pichon Longueville, premier Président du Parlement de Bordeaux. Ainsi commençait l'histoire de l'un des plus grands vignobles bordelais qui, durant plus de 250 ans, conservera son intégrité sous l'égide d'une même famille.

En 185, le Baron Joseph de Pichon Longueville décide de partager le domaine entre ses cinq enfants. Dans un esprit d'équité, il applique une règle arithmétique très simple. Ses deux fils reçoivent les deux cinquièmes du vignoble et les installations vinicoles et ses trois filles, les trois autres cinquièmes. Mais, en l'absence de descendance, finalement seuls deux enfants héritent du domaine : Raoul reprend la partie destinée aux fils, Virginie la partie destinée aux filles.
Après une période intermédiaire de quelques années pendant laquelle l'ensemble du domaine est administré par le baron Raoul de Pichon Longueville, la rupture est consommée. Désormais, la terre de Pichon Longueville connaîtra deux destins différents.

Anticipant le partage, Virginie, épouse du comte Henri de Lalande, prend alors la direction du domaine, lui donnant son indépendance et le nom de Comtesse de Lalande. Dès 1840, désireuse de rester au coeur du Médoc sur les terres des Pichon Longueville, elle commande à l'architecte bordelais Duphot une résidence inspirée de l'Hôtel de Lalande à Bordeaux où son mari avait passé son enfance. Sa passion de la vigne ainsi que la qualité de sa gestion font d'elle une personnalité marquante dans le Médoc du siècle dernier, laissant au domaine une empreinte qui est restée attachée à son nom. En 1855, lors du classement effectué sous Napoléon III, le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande accède au rang de Second Cru Classé.

La prestigieuse lignée des Pichon Longueville et des Lalande s'éteint ici avec le siècle. Le domaine passe de tantes à nièces au fur et à mesure des héritages. En 1920, le Médoc est exsangue. La Grande Guerre lui a porté un coup fatal, les vignobles sont à l'encan. Malgré la conjoncture défavorable, Edouard et Louis Miailhe, issus d'une ancienne famille de propriétaires et de courtiers bordelais, achètent le Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande.

En 1978, May Eliane de Lencquesaing, fille d'Edouard Miailhe, devient propriétaire et administrateur du Château.
Tout naturellement, elle renoue avec une tradition née avec la Comtesse de Lalande. Elle assure personnellement la direction du domaine familial en alliant la passion du vin à une gestion rigoureuse. Durant trente années, elle élève ce cru à une renommée internationale.

En janvier 2007, soucieuse de préserver l'avenir de son entreprise, elle décide de la transmettre à la Maison de Champagne Louis Roederer. En devenant propriétaire de ce cru, la famille Rouzaud s'inscrit dans la continuité de sa longue tradition familiale.

Boire à partir de Apogée Boire avant
2009 2012 2015

SAS BWC MEDIA - 4 avenue Neil Armstrong - Bâtiment Mermoz, 2ème étage - 33700 MERIGNAC - Tél. : 05 56 45 09 83 - Fax : 05 56 47 76 69

L'accès à ce site est interdit aux moins de 18 ans. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Création et réalisation : Aliénor.net