Château Sociando-Mallet 2007

Château Sociando-Mallet 2007

Rouge

Vous avez apprécié ce vin, votre avis nous intéresse.

Cépage

55 % Cabernet Sauvignon, 40 % Merlot et 5 % Cabernet Franc

Commentaires de dégustation

Une robe violine splendide
Un nez séduisant et généreux, dominé par le fruit avec des arômes d'eucalyptus, de graphite, de mûre et de réglisse
Une bouche volumineuse, au style nettement minéral, marquée par des notes concentrées de mûre avec une belle pureté, une structure tannique légère
Une finale à multiples facettes offrant une délicieuse complexité

Présentation

Propriété actuelle de Jean Gautreau, ancien courtier en vin, le Château Sociando-Mallet est situé sur la commune de Saint Seurin de Cadourne.

Son nom vient de deux anciens propriétaires : d'une certaine famille basque, Sossiondo (qui donnera, suite à une erreur d'orthographe, Sociando), qui possédait la propriété aux environs de 1630 et d'une certaine veuve Mallet, propriétaire du domaine vers 1850.

De nombreux négociants bordelais se succédèrent à la tête du domaine, après Madame Mallet, jusqu'à l'acquisition du domaine, en 1969, par Jean Gautreau. A cette époque, le Château Sociando-Mallet ne possédait pas de chai, ne faisait que 5 hectares et possédait des bâtiments en très mauvais état.

Dès lors, Jean Gautreau s'attela, afin de faire de ce Haut-Médoc, un cru de tout premier ordre. Ainsi, il racheta nombre de parcelles choisies pour arriver aujourd'hui aux 90 hectares du domaine. Chaque parcelle révèle le potentiel de son cépage, que cela soit en Cabernet Franc, en Merlot ou en Cabernet Sauvignon. Une sélection sévère (uniquement des vignes vieilles d'au moins 10 ans) et une cuvaison longue permettent de faire de ce vin, un vin de très longue garde, bénéficiant d'une excellente renommée. Le château produit également un second vin, La Demoiselle de Sociando-Mallet, issu des vignes les plus jeunes du domaine, et avec pour symbole, La Demoiselle, espèce de libellule du Médoc, caractérisée par son élégance et sa légèreté.

La cuvaison est faite en cuves thermorégulées à une température de 33° afin de faciliter l'extraction des tannins et durera de 20 à 40 jours pour les fermentations. La macération durera trois semaines. L'élevage se fait ensuite en barriques neuves durant environ 12 mois. Le vin sera alors mis en bouteille sans collage ni filtration. Le rendement moyen à Sociando-Mallet est de 43 hl/ha. Le deuxième vin de Sociando-Mallet, la Demoiselle de Sociando-Mallet sera vinifié pour 20% en barrique, le restant étant élevé en cuve.

Le Château Sociando-Mallet est le roi de l'appellation Haut-Médoc. Les amateurs ne s'y trompent d'ailleurs pas et considèrent les vins de Jean Gautreau comme faisant partie de leurs chouchous, surtout depuis la révélation de l'excellent Sociando-Mallet 1990. Depuis le tournant de ce siècle, le style de Sociando-Mallet s'affine et présente une meilleure buvabilité dans sa jeunesse. Les millésimes de 2000 à 2006 sont d'excellent niveau. Précédemment, Sociando-Mallet 1999 est une véritable réussite dans le millésime. Très régulier et d'un prix encore abordable, Sociando-Mallet est un très bon rapport qualité/prix.

Boire à partir de Apogée Boire avant
2011 2015 2020

SAS BWC MEDIA - 4 avenue Neil Armstrong - Bâtiment Mermoz, 2ème étage - 33700 MERIGNAC - Tél. : 05 56 45 09 83 - Fax : 05 56 47 76 69

L'accès à ce site est interdit aux moins de 18 ans. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Création et réalisation : Aliénor.net