Domaine Bernard Defaix Chablis 1er Cru Côte de Lechet 2010

Domaine Bernard Defaix Chablis 1er Cru Côte de Lechet 2010

Chablis 1er Cru Blanc sec - 13° - x1

Vous avez apprécié ce vin, votre avis nous intéresse.

Cépage

100 % Chardonnay

Commentaires de dégustation

Une belle robe aux reflets brillants
Un nez révèlant une étonnante minéralité et des arômes typiques de silex et de pierre à fusil
En bouche, un vin puissant et équilibré où la maturité du chardonnay s'exprime pleinement, de la rondeur, de la richesse et une exceptionnelle longueur

Un potentiel de garde exceptionnel ! Un grand Chablis 1er Cru

Présentation

Quatrième génération d'une famille de vignerons, Bernard Defaix s'est installé en 1959 avec 2 ha. C'est à peu près à cette période que les premières techniques de protection du vignoble contre les gelées de printemps ont fait leur apparition.

Au cours des années, Bernard et son épouse Monique ont fait l'acquisition de nouvelles parcelles. Grâce à leurs efforts, le domaine a pu s'agrandir dans les meilleurs lieux-dits de Chablis.

L'exploitation est aujourd'hui gérée par Didier et Sylvain, mais Bernard n'en continue pas moins de donner des conseils avisés à ses deux fils.

Didier s'occupe du vignoble, de la commercialisation et de la comptabilité générale de l'entreprise.

Sylvain prend en charge la vinification, l'élevage, le conditionnement et la préparation des commandes.

Hélène, l'épouse de Didier, travaille au domaine depuis 2002 pour la commercialisation et l'administratif.

Le domaine s'étend sur 26 ha : Chablis 1er Cru (Côte de Lechet, Vaillons et Lys), Chablis et Petit Chablis.

L'année 2009 a marqué un grand changement : ils ont officialisé la conversion de notre vignoble en culture biologique en passant le cap de la certification officielle sous le contrôle d'Ecocert.
Depuis plusieurs années déjà, tous les efforts s'orientaient vers une agriculture durable et plus écologique. La culture biologique est l'aboutissement logique de tout ce travail.

L'entretien des sols se fait uniquement par le labour. Ils effectuent toujours un labour d'hiver, plus ou moins profond selon les situations. Ils essaient aussi de butter certaines vignes comme le faisaient leurs parents et leurs grands-parents. Cette pratique consiste à creuser un sillon au centre du rang pour ramener de la terre au pied de la vigne et former une petite butte (d'où le nom). L'intérêt de ce travail est d'aérer la terre en profondeur et d'enfouir les mauvaises herbes. Mais, la mise en œuvre est délicate tant au buttage qu'au débuttage car elle nécessite de bonnes conditions climatiques. Enfin, en situations pentues, le buttage peut accentuer les phénomènes d'érosion.
Ensuite, au cours de la saison, les labours sont effectués à des rythme variables selon la pousse des mauvaises herbes.

Pour la protection du vignoble, seuls les produits de contact comme le soufre et le cuivre sont autorisés. Il faut donc essayer de viser au plus juste afin d'obtenir la meilleure efficacité sans multiplier les passages et les doses. C'est une approche de terrain très concrète et intéressante mais aussi très contraignante et stressante dans le suivi.

Dans ce nouveau contexte, ils repensent complètement leur façon de travailler la vigne en aidant la plante à retrouver son rôle central et en l'aidant à lutter contre les parasites. Il existe actuellement des pistes de recherche avec des produits stimulateurs des défenses naturelles. Mais, pour le moment, leur efficacité ne semble pas à la hauteur des espérances. Ils effectuent des essais mais ils ne voulent pas non plus rentrer dans le jeu des poudres de perlimpinpin. Dans ce contexte, ils se rapprochent de la situation de travail de leurs grands parents puis de leurs parents à leurs débuts avec cependant deux avantages de taille. D'une part, ils utilisent un matériel beaucoup plus performant tant en travail du sol qu'en pulvérisation. D'autre part, ils bénéficient d'outils de prévision qui n'existaient pas à l'époque pour la météo comme pour la pression des maladies.

Suggestion gourmande

A servir entre 10 et 12°C sur des ris de veau, un bar à la crème, un carpaccio de coquilles Saint-Jacques

Boire à partir de Apogée Boire avant
2012 2015 2020

SAS BWC MEDIA - 4 avenue Neil Armstrong - Bâtiment Mermoz, 2ème étage - 33700 MERIGNAC - Tél. : 05 56 45 09 83 - Fax : 05 56 47 76 69

L'accès à ce site est interdit aux moins de 18 ans. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Création et réalisation : Aliénor.net