Château Cantenac Brown 2005

Château Cantenac Brown 2005

Margaux 3ème Grand Cru Classé Rouge - 13° - x1

Vous avez apprécié ce vin, votre avis nous intéresse.

Cépage

65 % Cabernet Sauvignon, 30 % Merlot et 5 % Cabernet Franc

Commentaires de dégustation

Commentaires de dégustation du Château : "Millésime charnière, assemblé par les nouveaux propriétaires, ce millésime exceptionnel est d'une grande complexité. Le Grand Vin est l'assemblage de 50% de la récolte. Les vendanges sont longues, ensoleillées, et entrecoupées pour laisser chaque cépage arriver à se parfaite maturité, cela nous permet de créer un vin complexe et équilibré, caractéristique des plus grands Margaux.
L'élégance retrouvée est également traduite par sa nouvelle étiquette dont l'inspiration a été puisée dans les archives de la propriété : plus de lisibilité et de clarté pour mettre en avant toutes les qualités de ses vins.

Le nez présente des arômes de cerise, de violette. Les tannins sont soyeux à la trame serrée.
Marqué par la fraîcheur, avec une belle longueur en fin de bouche, il compte parmi les plus
grands millésimes du Château Cantenac Brown."

Présentation

Au début du 19e siècle, John Lewis Brown, peintre animalier d'origine écossaise, achète le vignoble. Il imagine un château de style Renaissance anglaise (Tudor) et ordonne sa construction.

Amateur de bons vins et de grandes fêtes, il y organise des soirées réputées pour leur éclat. Il le vend en 1843 à un banquier du nom de Gromard. Ce dernier est à la tête du domaine en 1855, date à laquelle la propriété est classée Troisième Grand Cru.

150 ans plus tard, la famille Simon Halabi donne une nouvelle impulsion à la propriété avec l'ambition de la hisser au plus haut niveau.

TERROIR
La superficie du vignoble est de 42 hectares sur un sol de graves, typique du Médoc.
Ces beaux cailloux blancs réfléchissent les rayons de soleil vers les grappes pendant le jour et restituent, la nuit, la chaleur emmagasinée pendant la journée.

Les 65% de cabernet sauvignon et les 5% de cabernet franc donnent des vins fins au bouquet intense, propices au vieillissement.
Les 30% de merlot qui complètent l'encépagement leur apportent couleur, richesse et rondeur.

L'âge moyen des vignes, taillées en Guyot double, est de 35 ans. La densité de plantation est de 8 500 à 10 000 pieds par hectare. Le rendement est de 45 hectolitres par hectare.

SAVOIR FAIRE
Sous la direction de José Sanfins, les méthodes changent.
La conduite du vignoble est devenue plus respectueuse de l'environnement : la "lutte raisonnée" est une évidence.
La vigne est soignée tout au long de l'année - taille, ébourgeonnage, effeuillage, échardage, éclaircissage - et les rendements sont parfaitement maîtrisés.
Les fertilisations sont équilibrées, modérées selon les besoins de la plante et uniquement d'origine végétale.
Ce souci de la nature a incité l'équipe de Cantenac Brown à maintenir les méthodes d'entretien traditionnel des sols qui favorisent les propriétés physiques, chimiques et biologiques de la terre.

SELECTIONNER AVEC SOIN
Au milieu de l'été ont lieu l'effeuillage, l'échardage et les vendanges vertes. Puis, au début de l'automne vient le temps des vendanges.
Les raisins sont cueillis à la main, avec un premier tri dans les vignes, avant d'être acheminés en bacs jusqu'au cuvier équipé de cuves inox thermorégulées. Un second tri a lieu à l'entrée du cuvier, entre l'égrappage et le foulage, sur tables vibrantes.
La fermentation alcoolique dure une dizaine de jours.
Les fermentations malolactiques se font en barriques et en cuves.
Les parcelles sont vinifiées séparément par cépage et par âge, ce qui permet une sélection très précise lors de l'assemblage de Château Cantenac Brown.

L'ÉCHANGE ENTRE L'AIR ET LE VIN
A l'issue de l'assemblage, le vin est élevé en fûts de chêne (chêne merrain fendu provenant des forêts du centre de la France) pendant 12 à 15 mois. 50% des barriques sont neuves et 50% sont âgées d'un an.

L'échange entre l'air et le vin à travers les pores du bois permet une oxydation ménagée du vin. Le chêne apporte la finesse de ses tannins. Parallèlement, le volume restreint de la barrique facilite au fil des mois la précipitation des lies.
C'est pendant cette période de vieillissement en fût que seront effectués les soutirages au fin (3 à 4 fois par an).
Le vin clair est ainsi séparé des lies. Les soutirages s'effectuent de barrique à barrique et se terminent au verre et à la bougie afin d'éviter toute impureté. Deux hommes réalisent cette opération tout au long de l'année. Lorsqu'un cycle de soutirage se termine, il est temps de commencer le suivant.

IL EST TEMPS DE RECOMMENCER LE CYCLE
En fin d'élevage, les vins sont remontés en cuves pour la préparation à la mise en bouteille. A ce stade, il convient de faire un nouvel assemblage afin que toutes les bouteilles soient parfaitement identiques : les vins en barriques neuves et en barriques d'un an ont évolué différemment.
Vient alors le temps du collage au blanc d'oeuf, un procédé de clarification et de stabilisation qui provoque la précipitation des particules en suspension susceptibles de former un dépôt de lie une fois le vin mis en bouteille.
La mise en bouteille aura lieu, avant l'été de la deuxième année.
La production annuelle est de 11 000 caisses.

Suggestion gourmande

A carafer

Accompagnera à merveille une pièce de bœuf rôti sauce béarnaise, un carré d'agneau sarladaise, un confit de canard, une Blanquette de veau aux girolles, un cassoulet de Toulouse, un magret de canard en croûte de sel, des fromages à pâte molle fleurie assez affinés

Boire à partir de Apogée Boire avant
2010 2015 2025

SAS BWC MEDIA - 4 avenue Neil Armstrong - Bâtiment Mermoz, 2ème étage - 33700 MERIGNAC - Tél. : 05 56 45 09 83 - Fax : 05 56 47 76 69

L'accès à ce site est interdit aux moins de 18 ans. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Création et réalisation : Aliénor.net